Union Africaine : Moussa Faki Mahamat très attendu au village

Union Africaine : Moussa Faki Mahamat est très attendu au village

A peine élu à la tête de la Commission de l’Union Africaine que Moussa Faki Mahamat doit prochainement faire face à l’attaque frontale qui s’organise dans son « village » à l’initiative du FONAC. Cette plateforme des partis politiques s’insurge contre la décision, encore officieuse, d’Idriss Déby de ne pas organiser des élections législatives en 2017 alors que la troisième législature a pris fin depuis le mois de mars 2015.

Mahamat Ahmad Alhabo, Coordinateur du FONAC, informe en effet par communiqué daté du 30 janvier 2017 qu’Idriss Déby a réuni ses députés (il ne dit pas où ni quand) pour leur annoncer que les élections législatives ne seront organisées qu’après 2019, soit dans 4 ans. Autrement dit, c’est Idriss Déby qui a été le seul et unique électeur (même pas besoin d’un bureau de vote pour cela) de tous les députés de la République pour la 4e législature. Quelle dextérité, le maestro !

Le FONAC crie à la « haute trahison », tout un symbole, et appelle le président de la Haute Cour de Justice à appréhender Idriss Déby et à le juger. On va voir comment il fera pour appréhender un homme qui est « entre deux avions », d’après les propos d’un porte-parole autoproclamé dont je ne me souviens plus du nom.

En tout état de cause, le président de cette juridiction fantoche, s’il existe vraiment, est sans doute un ami à Idriss Déby qui ne pourra rien reprocher à ce dernier à l’exemple d’un autre illustre président d’une autre juridiction que j’ai rencontré il y a 10 ans à Paris et qui m’a honnêtement avoué que c’est grâce à Idriss Déby qu’il était ce qu’il était à l’époque : c’est-à-dire un mouton qui broutait là où il était attaché. L’eau a coulé sous les ponts du Chari depuis et l’honnête «haut» magistrat s’est noyé dans un verre d’eau. Totalement absurde, je sais, mais je dois le dire quand même.

Si le Fonac ne peut compter sur un président inexistant, il aura néanmoins la possibilité de saisir directement Moussa Faki Mahamat, un autre fidèle ami d’Idriss Déby, désormais « nouvel homme le plus puissant d’Afrique » (je sens que Déby regrette déjà d’avoir mobilisé toute sa science pour faire de son poulain un véritable Lammtarra avec l’aide précieuse de… Ramtane Lamamra – la rime est fortuite, rassurez-vous)

La Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance adoptée le 30 janvier 2007, visant à renforcer l’engagement des États membres de l’Union africaine en faveur de la protection de la démocratie et de l’état de droit dit en son chapitre III, article 3-5 que les Etats s’engagent à mettre en œuvre la Charte conformément aux principes énoncés et en particulier : « La tenue régulière d’élections transparentes, libres et justes ».

La Charte rappelle encore en son Chapitre IV, article 4-2, que « Les Etats parties considèrent la participation populaire par le biais du suffrage universel comme un droit inaliénable des peuples. »

Le Chapitre XI, article 51-1, précise enfin que « Le Président de la Commission est le dépositaire de la présente Charte ».

Moussa Faki Mahamat a l’obligation de demander au gouvernement tchadien de respecter notre Constitution qui dit que « le mandat de député est de quatre (4) ans renouvelable » (art. 109) et que « les députés sont élus au suffrage universel direct » (article 107).

Aucune disposition de cette Constitution n’autorise Idriss Déby a prolonger unilatéralement le mandat des députés.

La présidence de la Commission de l’Union Africaine impose des devoirs. Moussa Faki doit revenir au village pour trancher ce litige.

L.A

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

L’ours de Presse-Hangaabi

Directeur de la Publication : Mustapha B. Hattaby | Rédaction : Chroniqueurs bénévoles et Mustapha B. Hattaby

%d blogueurs aiment cette page :