Mahamoud Adam Béchir rattrapé par la Justice américaine

Corruption: deux diplomates tchadiens poursuivis aux Etats-Unis

La Justice américaine (Etats-Unis) vient d’engager des poursuites contre deux diplomates tchadiens, dont l’actuel ambassadeur du Tchad en Afrique du Sud, le très corrompu Mahamoud Adam Béchir, qui avait accepté le versement des pots-de-vins sous forme d’actions de la part de Griffiths Energy International (compagnie pétrolière canadienne) dont la valorisation a atteint 34 millions de dollars (20 milliards de Fcfa).

Les Etats-Unis reprochent à Mahamoud Adam Béchir, alors qu’il était représentant du Tchad aux Etats-Unis et au Canada de 2004 à 2012, d’avoir usé de sa qualité d’ambassadeur plénipotentiaire pour permettre à Griffiths Energy International d’obtenir des droits d’exploitation au Tchad.

Mahamoud Adam Béchir et un de ses complices (Youssouf Hamid Arkane), auraient accepté, au courant de l’année 2009, quelque 4 millions d’actions de Griffiths Energy International qui ont été transmises à leurs épouses, détaille le département de la Justice américain dans un communiqué rendu public ce mardi 30 juin 2015.

Les Etats-Unis ont annoncé vouloir saisir les 34 millions de dollars (20 milliards de Fcfa).

Par ailleurs, ainsi que l’écrivait déjà la presse en janvier 2013, l’épouse de Mahamoud Adam Béchir, en l’occurennce Nouracham Niam, aurait également reçu une « commission » de 2 millions de dollars, via la Chad Oil Consulting, une société créée au Nevada et qu’elle contrôle en totalité. Le département de la Justice précise que ce montant a ensuite été transféré sur un compte au nom de M. Béchir en Afrique du Sud, où il est actuellement ambassadeur du Tchad.

En 2013, Griffiths avait plaidé coupable devant un tribunal canadien d’avoir corrompu ces deux fonctionnaires et avait été condamné à payer une amende de 10 millions de dollars.

Il faut rappeler que suite à la révélation de cette affaire de corruption, Idriss Déby a trompé la vigilance de la communauté internationale en prenant un décret destituant officiellement Mahamoud Adam Béchir de ses fonctions d’ambassadeur en Afrique du Sud. Il devait être remplacé par l’ancien premier ministre Nagoum Yamassoum. De la poudre aux yeux. car le très corrompu Mahamoud Adam Béchir continue toujours à occuper le poste d’ambassadeur du Tchad en Afrique du Sud.

Tchadoscopie (avec Afp)

L’ours de Presse-Hangaabi

Directeur de la Publication : Mustapha B. Hattaby | Rédaction : Chroniqueurs bénévoles et Mustapha B. Hattaby