Payimi et Pahimi : méfiez-vous des contrefaçons

Le compte facebook du premier ministre est un « fake »

Selon un communiqué de presse signé du directeur de cabinet (Dircab) du premier ministre (PM), ce dernier n’a créé aucun compte sur Facebook. Les comptes au nom de Kalzeubé Pahimi Deubet, Kalzeubé Pahimi Deubet et Kalzeubé Pahimi Deubet sont tous les trois l’oeuvre de « personnes mal intentionnées », insiste le communiqué.

Créés il y a tout juste une semaine (le 13 août 2014 pour le premier), ces comptes ont déjà enregistré au total près de 1000 « amis », dont 28 pour celui du 13 août, 678 pour celui créé le 17 août et 158 pour celui du 21 août.

Hélas, comme il est dit dans le communiqué de presse de la primature, ils sont tous des « comptes fictifs » avec en prime des « noms mal écrits » dénonce le Dircab. Autrement dit, des « fake » grossiers, dont on ne sait pas encore quel internaute tchadien en est l’auteur.

Le nom du premier ministre est souvent mal orthographié. C’est un fait connu. Il s’appelle en réalité « Payimi » comme c’est écrit sur les décrets présidentiels, et non « Pahimi » tel qu’on le lit souvent dans la presse et, par voie de conséquence, sur les faux profils facebook.

Plusieurs compatriotes, et non des moindres, sont néanmoins tombés dans le panneau. Parmi les « amis » des faux comptes, on relève principalement des cadres des ministères qui, après avoir reçu une acceptation de leur demande d’amitié, se sont fendus en remerciements tout en souhaitant succès et réussite à KPD, histoire d’attirer l’attention du chef du gouvernement.

Sur le compte aux 678 « amis » selon décompte du 22 août, on a relevé « l’amitié » de l’ancien procureur de la République Ousmane Mamadou Affono et celle de l’ancien journaliste Toussaint Mbaitoubam. On a même vu un ministre de l’actuel gouvernement ainsi qu’un ancien ministre parmi les « amis ». Depuis ce matin, ils ont dû se rendre compte de la supercherie et retiré leur amitié, de sorte qu’ils ne figurent plus sur l’annuaire des « amis ».

Le compte aux 28 « amis » ne comporte pas moins de personnalités à l’instar du député Rakhis Ahmat Saleh, du journaliste correspondant de RFI Nako Madjiasra, de l’ancien Secrétaire d’Etat Enoch Djondang, de l’ancien porte-parole de l’UFR, Abderamane Koulamallah, de l’incontournable blogueur Mahamat Assileck Halata, de l’écrivain et banquier Succès Masra ainsi que d’autres noms connus de la blogsphère comme Lyadish Ahmed.

C’est d’ailleurs sans doute suite à une polémique suscitée par un petit message de bienvenue sur facebook écrit par Lyadish que le premier ministre Kalzeubé Payimi Deubet s’est rendu compte de l’usurpation de son identité et a instruit son Dircab pour rédiger le communiqué de presse rappelant qu’il n’a aucun compte facebook.

Rappel

Ceux qui étaient sur facebook il y a deux jours ont dû remarquer, en effet, que Lyadish, après avoir constaté un profil du premier ministre sur facebook, a écrit un court message de bienvenue à celui-ci tout en soulignant qu’il s’agissait d’une bonne initiative d’autant plus que le Tchad se positionne pour devenir le futur leader des NTIC en Afrique. Il a ensuite rappelé que plusieurs personnalités politiques s’intéressent désormais aux réseaux sociaux bien que leurs profils sont rarement mis à jour. Et de citer nommément un certain nombre de ministres aussi bien en exercice que ceux qui ne le sont plus. Mais ce message n’a pas plu à Abderamane Koulamallah qui a immédiatement réagi pour reprocher à Lyadish une forme de mépris pour son profil facebook qui compte pas moins de 5000 « amis » outre qu’il fait partie des rares tchadiens figurant sur Wikipédia, que son compte facebook est l’un des plus anciens et qu’il est régulièrement mis à jour. Il mériterait en conséquence un peu plus d’attention et être cité parmi ceux que Lyadish a qualifiés par suite de « cyber-politiques ».

Réaction sur réaction, d’autres « facebookers », en particulier Bourma Abakar (connu ailleurs sur le pseudo de Mahadjir.fils) et Zute Tezu (de tchadonline) ont reproché à Abderamane Koulamallah son attitude qu’ils jugent infantile. Les noms d’oiseaux ont fusé de part et d’autre part.

Ces échanges ont sans doute attiré l’attention du premier ministre Kalzeubé Payimi Deubet qui, comme pour mettre un terme à une polémique stérile sur « qui est plus populaire que qui » sur les réseaux sociaux, a instruit son Dircab pour rappeler carrément « à l’opinion nationale et internationale » qu’il n’a jamais créé un quelconque compte facebook.

Mais au lieu de se bomber le torse et crier haut et fort qu’il n’a aucun compte facebook,  le PM a peut-être intérêt à se saisir de cette polémique pour se familiariser définitivement avec les réseaux sociaux. Les plus grands de cette planète en usent avec joie depuis longtemps pour leurs communications politiques, voire pour gagner des élections.

Vouloir être leader en TIC nécessite déjà de prouver au monde qu’on s’intéresse à ses outils les plus performants et les plus populaires. Et si le PM est super nul en TIC, qu’il se rassure. Il n’est pas le seul dans son cas. Les comptes facebook, twitter et autres des « grands » sont gérés par des spin doctors. Il lui suffira de lancer un avis d’appel d’offres sur internet.

© Hangaabi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

L’ours de Presse-Hangaabi

Directeur de la Publication : Mustapha B. Hattaby | Rédaction : Chroniqueurs bénévoles et Mustapha B. Hattaby

%d blogueurs aiment cette page :