La Cour d’appel relaxe les syndicalistes

La Cour d’appel de N’Djamena a infirmé mardi le jugement du tribunal correctionnel du 18 septembre 2012 condamnant les syndicalistes Barka Michel, Younouss Mahadir et Adja François Djondang.  Mais les juges de la Cour ont confirmé la condamnation de M. Jean-Claude Nékim, Directeur de publication de N’Djaména hebdo à 12 mois de prison avec sursis.

On se souvient que les trois leaders de l’Union des Syndicats du Tchad (UST), le président Michel Barka, le vice-président Younous Mahadjir et son secrétaire général François Djondang, ont écopé de 18 mois d’emprisonnement avec sursis et d’un million de francs Cfa d’amende. Le directeur de publication de N’Djamena Bi-Hebdo a, quant à lui, été condamné à un an d’emprisonnement avec sursis, trois millions de francs Cfa d’amende.

Maître Delphine Kemneloum, avocate des prévenus, avait alors dénoncé « une parodie de justice » avant d’annoncer que « nous userons de toutes les voies de recours qui sont à notre disposition pour faire que cela cesse ».

La Cour a entendu sa colère.

©Tchadoscopie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

L’ours de Presse-Hangaabi

Directeur de la Publication : Mustapha B. Hattaby | Rédaction : Chroniqueurs bénévoles et Mustapha B. Hattaby

%d blogueurs aiment cette page :